Brainstorming 101 pour les introvertis

Stéphanie Rétif, coordonnatrice communications et marketing, Factry

On a tendance à penser qu’un introverti est timide et a peu confiance en lui mais ce n’est pas toujours le cas! Dans une situation de remue-méninges, les introvertis prennent peut-être moins de place, mais en contrepartie, ils ont une force non négligeable à écouter et à retenir de l’information, des qualités à mettre en avant lors d’un brainstorming! La clé du succès en séance d’idéation pour un introverti est de reconnaître ses forces, respecter son rythme et savoir quand sortir de sa zone de confort.


Faire confiance à son intuition

Pour innover et changer le cours des choses, il faut avoir le courage de ses idées. Les idées les plus créatives ne sont pas nécessairement les plus rationnelles. Introvertis, écoutez votre petite voix et arrêtez de vous censurer. Il est temps de faire confiance à votre intuition et de laisser jaillir vos idées durant les séances d’idéation.

Sortir ce qui est dans notre tête à voix haute, à l’écrit sur un post-it ou en dessinant dans un cahier permet de faire de l’espace mental pour de nouvelles idées. N’attendez pas d’avoir LA bonne idée pour vous exprimer! Personne n’est là pour vous juger.


Connecter les idées ensemble

Rebondir sur les idées des autres est une façon d’être créatif. Utilisez donc votre grande capacité d’écoute pour lier les idées des différents participants ensemble. Votre sens de l’analyse vous permettra peut-être de débloquer une situation ou de pousser plus loin les idées des autres. Il s’agit d’un incroyable atout!


Prendre le temps

Qui a dit que les bonnes idées devaient obligatoirement arriver dans une salle de réunion? Donnez-vous la permission de creuser davantage une idée survolée dans une séance d’idéation ou encore de poursuivre votre réflexion après la séance. C’est parfois en faisant du sport, en prenant sa douche ou encore en promenant son chien qu’on a les meilleures idées! Partagez-les après avec vos collègues par courriel ou encore dans un contexte informel comme debout à la machine à café. Parfois un cadre moins strict peut vous encourager à prendre la parole. Faites-vous confiance.

Diversifier les équipes est un puissant outil en créativité. On doit tirer profit de l’assurance, de l’enthousiasme et de l’optimisme d’un extraverti comme de la capacité d’empathie, d’écoute et de concentration d’un introverti. Ne sous-estimez pas votre collaborateur extraverti, exploitez plutôt vos différences et ayez le courage de vos idées…. De toute façon, il n’y a pas de mauvaises idées lorsqu’on brainstorm!